Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La Chapelle Saint Roch

La Chapelle Saint-Roch se trouve sur le site boisé de Mont-Sauvy. La croix que vous avez dépassée a été dressée en 1803 pour témoigner du renouveau religieux qui a succédé à la révolution. Saint Roch, né à la fin du XIIIème siècle et qui a toute sa vie durant œuvré en faveur des pestiférés, a sa chapelle sur ce site, érigée au XVIIème siècle et agrandie en 1720. Cette année-là, une épidémie de peste terrible désole la Provence. A Orgon, ce fléau fait des victimes, mais le nombre des morts a été jugé faible par rapport aux communes avoisinantes. Les Orgonnais avec leurs consuls firent alors le vœu, pour remercier la Providence de les avoir délivrés de ce péril, d'organiser le 16 août de chaque année une procession solennelle jusqu'à la chapelle Saint-Roch. A proximité de la chapelle, sur un monticule rocheux se dresse une croix élevée en 1803. Le 24 août 1792, la confrérie des Pénitents blancs fut dissoute et la cloche de Saint Roch envoyée au district pour être transformée en monnaie. Après la révolution, la chapelle posséda une autre cloche qui fut volée le 6 mai 1902 et remplacée en 1903 après la reconstruction du clocheton. L'installation de cette dernière cloche, le 13 avril 1903, donna lieu à des réjouissances. Elle fut baptisée à Beauregard par le révérend Père Paul, religieux prémontré. 

Saint Roch 1

 

La chapelle Saint Gervais

La chapelle Saint-Gervais fut construite au XVème siècle pour la sépulture de la famille d’Elzéar de Mouriès qui fonda l’hôpital d’Orgon en 1428. Le prieuré de Saint Gervais était desservi par un prêtre auquel une rente de 599 livres était allouée pour s’acquitter de son office. L’édifice était en pierres de taille. Le prieuré de Saint-Gervais était desservi par un prêtre auquel une rente de 599 livres était allouée pour s’acquitter de son office. L’édifice est en pierres de taille, un des deux contreforts de la façade Ouest subsiste. Actuellement propriété de l’entreprise Omya, la commune a le projet de l'acquérir pour arrêter sa dégradation.

img_3694

 

La Chapelle de Saint Véran

La chapelle Saint Véran est située dans une propriété privée en bordure du chemin de Saint Véran. La qualité des volumes et la perfection de l’appareillage de cet édifice en grande partie en ruines en font un des plus caractéristiques de la Provence romane. C’était une nef unique, avec une voûte en berceau, reposant sur des doubleaux et s’articulant sur une abside en cul-de-four, avec de chaque côté de l’entrée de l’abside des moellons et avec une chapelle latérale au sud. Il ne reste en état que la partie est de l’édifice dont l’abside bien conservée. Élevée en l’honneur de Saint Véran, évêque de Cavaillon, elle fut pillée et démolie par les sarrasins, rebâtie au Xème siècle, on y reconnaît les pierres ornées de sculptures romaines qui ont été réemployées pour sa construction, les murs portent aussi des signes lapidaires ou marques de tâcherons dont celle de Pontius, maître d’ouvrage de la chapelle Saint-Gabriel à Tarascon. 

Saint Véran 1

 

 

Liens utiles

Plan interactif

Office de Tourisme

Chemin des Aires
13660 Orgon

+33 4 90 73 09 54

Envoyez-nous un e-mail